Imprimer

Lettre d'invitation à la 1ère Conférence internationale des travailleurs de l'automobile

le .

1st International Automotive Workers' Conference 2015 (IAC)

International Coordinating Group (ICOG)

Internationale Koordinierungsgruppe für die

1. Internationale Automobilarbeiterkonferenz 2015

Grupo Internacional de Coordinación para la 1ª Conferencia

Internacional de Trabajadores de la Automoción

Grupo Internacional de Coordenação da 1ª Conferência

Internacional dos Trabalhadores na Indústria Automobilística

Groupe de coordination internationale de la 1ère Conférence

internationale des travailleurs de l'automobile

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; site web : iaar.de

le 12 octobre 2014

Donation-account: Erwin Dietrich
IBAN DE58 7001 0080 0349 3138 02 – BIC PBNKDEFF

Lettre d'invitation

à la 1ère Conférence internationale des travailleurs de l'automobile

Cher/e/s collègues

Nous, du groupe de coordination internationale (ICOG), souhaitons faire connaître la 1ère Conférence internationale des travailleurs de l'automobile, qui aura lieu du 14 au 18 octobre 2015 au Bürgerhaus (maison du peuple) de Maichingen à Sindelfingen (Allemagne). L'organisation de la conférence est une mission du 7ième CITA (conseil international des travailleurs de l'automobile) qui eu lieu à Munich en 2012.Dans la résolution de clôture nous constations :

« La crise mondiale et financière... et toute la propension de la domination capitaliste mondiale à produire des crises aggravent les effets sur les bases de vie des travailleurs de l'automobile... Dans l'industrie automobile internationalisée, nous travaillons main dans la main d'un pays à l'autre, d'un site à l'autre. La soif de profit utilise ce mode de production international contre nous, nous divise et nous dresse en concurrents. Dans la bataille pour être le n° 1, sans pitié, chaque groupe pousse à l'extrême l'offensive d'exploitation dans le monde, tout en criminalisant davantage le mouvement des travailleurs. »

Cela est valable d'autant plus aujourd'hui en octobre 2014, avec l'annonce des programmes de crise dans les groupes automobiles.

Depuis le 1er CITA de 1998, le conseil s'est développé en participation et représentation. Durant le 7e conseil de 2012, on a dénombré plus de 600 participants de 20 pays représentant plusieurs millions de travailleurs de l'automobile du monde entier.

Après une coopération de plus en plus étroite au fil des années, nous avons décidé de franchir le pas en matière aussi bien de quantité que de qualité pour la solidarité et l’unité de la classe ouvrière avec l’organisation de la 1ère Conférence des travailleurs de l’automobile : « Nous sommes fiers de pouvoir appeler maintenant à la création d’une nouvelle forme d’organisation, qui sera la transition de conseils à caractère informel vers une coordination internationale plus organisée. Nous concluons ainsi un pacte de soutien réciproque. Nous refusons catégoriquement la division et le dénigrement mutuel des équipes d’un site à l’autre, le social-chauvinisme, la politique de collaboration de classe, le comanagement ou la lutte concurrentielle entre les différentes marque de voiture sur le dos des équipes. Notre engagement : refus de faire briseur de grève, pour la solidarité combative, renforcement de l’organisation syndicale commune, échange régulier d’informations et d’expériences et coordination et coopération supranationales au niveau des luttes. » (Résolution finale du 7e Conseil International des travailleurs de l’automobile, 2012).

Aujourd’hui plus que jamais, la lutte mondiale des travailleurs de l’automobile et des équipementiers, composante de leur classe, va en direction d’une alternative sociale pour mettre fin à l’exploitation de l’homme et de la nature.

Pour y parvenir, le fait de se souder contre la division des monopoles de l’automobile est d’une grande importance, c’est pourquoi votre participation est importante.

Caractère et structure de la conférence

La structure de la conférence se base sur 4 piliers, que nous nous imaginons comme suit :

1. L’Assemblée des délégués a pour mission de concevoir des résolutions démocratiques et égales en droit. Cela comprend :

  • Chaque délégation peut accréditer jusqu’à 5 délégués pour l’Assemblée. Indépendamment du nombre de délégué/e/s (présent/e/s) accrédités, chaque délégation dispose de 5 voix.

  • Les délégués adopteront un plan et des conseils pour une consolidation progressive d'une coordination internationale avec des actions coordonnées et une coopération dans les luttes, ils choisiront un comité de coordination et voteront au sujet de la 2e Conférence internationale de l'automobile.

2. Dans les forums de coopération internationale au niveau des groupes industriels, on analysera les relations dans chaque groupe et les expériences pour surmonter la division dans les groupes respectifs et particulièrement en débattant sur des chartes de solidarité.

Des représentants de groupes écologiques, de mouvements féministes, de confédérations communales, politiques, etc., qui sont en relation avec le mouvement des travailleurs, y sont aussi invités.

Les forums prévus au niveau des groupes industriels sont les suivants : BMV, Bosch, Daimler-Nissan, Fiat-Chrysler, Ford, GM-Opel-PSA, Renault, Volkswagen-Audi-Seat-Porsche-MAN.

3. Dans les forums et les ateliers thématiques seront abordées les questions sur la situation et la lutte des travailleurs de l'automobile au niveau mondial. Tout comme les forums au niveau des groupes industriels, ceux-ci seront préparés par les délégations ou les participants, et sont aussi destinés aux familles et aux amis des travailleurs de l'automobile, ainsi qu'aux spécialistes qui soutiennent la lutte (Fin des inscriptions : 1.7.2015)

4.) Le programme pour le grand public et le programme culturel servent à notre rencontre, à ce que nous ayons confiance l’un en l’autre et nous unifions ; cela représente l’esprit de notre lutte commune. Il y aura les éléments suivants :

  • des évènements culturels pour fraterniser

  • un large échange d’expériences à travers les rapports des pays, selon les continents ou régions

  • un programme culturel accompagnant la conférence

  • un défilé dans la rue

La Conférence internationale des travailleurs de l’automobile est indépendante des partis et indépendante financièrement. Elle sera financée à travers des initiatives diverses par le mouvement des travailleurs de l’automobile de tous les pays de manière communautaire. Par principe, chaque délégation doit prendre en charge elle-même les coûts du déplacement et du séjour et faire tout dans la mesure du possible pour y parvenir. l’ICOG a décidé une collecte de dons de 40.000 € afin de soutenir les délégations qui auront quand même besoin d’aide pour pouvoir couvrir leurs coûts. Les aides financières doivent être demandées auprès de l’ICOG en temps voulu, si possible jusqu’à fin février. L’inscription des délégués doit être effectuée avant le 28 mai 2015.

L’approvisionnement en nourriture et boissons, les tâches ménagères et l’organisation logistique de la conférence sont réalisés de manière autonome.

Après avoir expliqué tout concernant la conférence, nous voulons souligner l’importance d’atteindre les objectifs déclarés et pour y parvenir, nous considérons que votre participation est nécessaire et de grande importance. Il est nécessaire de reléguer au second plan des différences idéologiques et de mettre au premier plan l’objectif commun, et il faut continuer à discuter avec respect les opinions et attitudes divergentes sur la base d’une coopération pratique de plus en plus étroite et les progrès acquis.

Faites connaître la 1ère Conférence internationale des travailleurs de l’automobile dans vos entreprises, syndicats et organisations, mobilisez les travailleurs des équipementiers et décidez de participer ! Développez dans chaque pays un processus commun de préparation des travailleurs de l’automobile dans différentes usines ou différents courants, et élisez des délégué/e/s pour l’Assemblée des délégués qui auront votre confiance, pour pouvoir prendre des décisions pour une coordination future des travailleurs de l’automobile. Impliquez-vous activement dans la poursuite des préparatifs, le programme et les thèmes de la conférence – nous entendons toute la préparation comme étant un processus international de discussion et de délibération pendant lequel nous apprenons une coopération à travers les groupes industriels et les frontières pour devenir plus fort que nos adversaires.

Nous attendons votre réponse et restons à votre disposition pour éliminer tous les doutes possibles.

Salutations combatives,

Jesús Armendariz (Espagne), Jörn Kleffel (Allemagne) und Luiz Carlos Prates (Brésil), coordinateurs de l‘ICOG